Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

MIX Las Vegas : la cuisine franco-américaine par Alain Ducasse

Le Chef

Natif des Pyrénées-Atlantiques, Alain Ducasse est sans nul doute le chef français le plus reconnu dans le monde avec Joël Robuchon, même s'il a quitté officiellement les fourneaux au début des années 2000. Homme d'affaires averti (restaurants, hôtels, centre de formation, consultant, maison d'édition...), il a su s'entourer de fidèles grands chefs comme Franck Cerutti (Le Louis XV), Christophe Saintagne (Alain Ducasse Meurice), Jocelyn Herland (Alain Ducasse at The Dorchester) et bien d'autres pour gérer au quotidien la vingtaine d'établissements dont il a la charge, de Monaco à Paris en passant par Las Vegas, Londres ou Tokyo. Chef cumulant le plus d'étoiles au monde, il est plutôt cocasse de noter qu'il n'a jamais obtenu personnellement les 3 étoiles en tant que chef (en cuisine) !

Alain Ducasse en cuisine (photo : Jean-François Jaussaud)

Formé dans les années 70 par de grands noms de la cuisine comme Michel Guérard, Alain Chapel et Roger Vergé, qui lui confie la place de chef de L’Amandier à Mougins, il devient ensuite chef à La Terrasse de l’Hôtel Juana de Juan-les-Pins où il obtient ses deux premières étoiles au Guide Michelin (1984). A 27 ans, il réchappe miraculeusement à un accident d'avion. En 1987, il se voit confier la création du restaurant gastronomique "Le Louis XV" à l’hôtel de Paris Monte-Carlo, qui va devenir le 1er palace du monde à obtenir 3 étoiles pour son restaurant. A partir du milieu des années 90, il se concentre sur le développement de son empire d'hôtelerie-restauration : il reprend l’ancien restaurant de l’Hôtel du Parc de Joël Robuchon, qu’il rebaptise "Alain Ducasse" et pour lequel il recevra une nouvelle fois 3 étoiles (table qui sera transférée en 2000 au Plaza Athénée). Au cours des 10 dernières années, il a repris ou ouvert un grand nombre de tables aux 4 coins de la planète dont notamment MIX à Las Vegas dont je vais vous parler aujourd'hui. Alain Ducasse a confié les cuisines de cet établissement à l'un de ses fidèles, le chef Bruno Riou, qui a travaillé à ses côtés pendant une dizaine d'années à Londres (Spoon, Dorchester).

Le cadre

Installé au 64ème étage du Mandalay Bay à Las Vegas depuis 2004, MIX (également présent à Saint Petersbourg en Russie) offre un design moderne et raffiné signé Patrick Jouin dans un esprit lounge. Après avoir longé la terrasse et le bar avec de grandes baies vitrées qui offrent une incroyable vue sur le célèbre strip, vous arriverez dans une grande salle lumineuse, toute en rondeur, au volume impressionnant, avec un escalier central monumental et une impressionnante cave à vin installée dans une vitrine en verre de 5m de haut qui accueille plus de 5 000 bouteilles.

Toute la salle est couronnée par plus de 15 000 bulles en verre de Murano en suspension. 

L'accueil & le service

L'accueil et le service sont à l'américaine, souriant et disponible. Le service est cependant inégal, avec de bonnes intentions mais aussi quelques flottements dans la présentation des plats et le timing. 

La cuisine

Alain Ducasse et Bruno Riou ont voulu proposer une cuisine de bistrot créative aux inspirations françaises et américaines tout en réinterprétant quelques classiques de Ducasse comme le boeuf Rossini, le homard au curry ou son célèbre cookpot de légumes. Les produits sont tous américains avec notamment de l'agneau du Colorado, du homard du Maine et du boeuf USDA Prime.

Au menu

Ouvert uniquement pour dîner, MIX propose une carte de gastropub avec 2 menus : un menu dégustation "Classics" (entrée, poisson, viande, dessert à 120$ +55$ pour l'association mets/vins) et un menu "Taste of MIX" avec des produits un peu moins nobles (2 entrées, poisson, viande, dessert à 90$ +45$ pour l'association mets/vins). 

A la carte, vous aurez le choix entre 9 entrées entre 16$ et 32$ : tartare de thon, salade de homard, salade de crabe, velouté de brocoli, foie gras et chutney d'ananas, crevettes cocktail... Ensuite le choix se fera entre 5 viandes (canard glacé au miel, bison, agneau, poulet rôti...), 5 morceaux de boeuf USDA Prime (Wagyu braisé, filet mignon, New York strip et rib eye) ou 5 poissons (brandade de morue, saumon...). Comptez entre 32$ et 54$. Pour les accompagnements : un écrasé de pomme de terre, des asperges sautées, une fricassée de champignons ou le très américain macaronis & cheese (entre 8$ et 12$).

Retour sur le un menu dégustation "Classics" en photos (entrée, poisson, viande, dessert à 120$ +55$ pour l'association mets/vins)...

Pour commencer sur une note rafraîchissante, une piña colada avec coco, mangue et passion. 

Gnocchis de pomme de terre, topinambour, champignons sauvages, parmesan et jus de veau. Les gnocchis sont excellents, à la fois fondants et légèrement fermes. Les notes de sous-bois s'installent pour une belle entrée en matière.

Homard du Maine rôti au curry, riz basmati coco. Servi assez généreusement avec un homard qui, s'il n'égale pas notre magnifique homard bleu, n'en n'est pas moins d'excellente qualité. La sauce onctueuse, agrémentée de morceaux d'ananas, de raisins et de fruits secs, est chargée de parfums et de saveurs indiennes aux notes sucrée-salée. L'harmonie des saveurs est au rendez-vous avec un superbe riz cuit dans du lait de coco. 

Filet mignon Rossini avec un tendre et savoureux filet de boeuf USDA Prime (la meilleure qualité de boeuf américain) recouvert d'un beau morceau de foie gras poêlé, de champignons sauvages et d'une sauce à la truffe noire. Un grand classique riche et gourmand !

Baba à l'Armagnac à la façon Monte Carlo. Vous serez mis à contribution pour ce grand classique servi avec d'une part 2 tranches de baba, une petite cruche d'Armagnac et un petit pot de crème fouettée. Selon votre goût, vous serez plus généreux avec l'Armagnac ou avec la crème. Intéressante idée que de donner la maîtrise du dessert au client pour un dessert que l'on retrouve assez rarement dans un restaurant à cause notamment de son niveau d'alcool qui peut en rebuter certains (dont moi!).

J'ai aimé

  • Une cuisine française à l'américaine sans grande originalité mais de très bonne qualité
  • Une très jolie salle avec une magnifique vue sur le Strip
  • La possibilité de manger "Ducasse" à des tarifs très corrects pour celui qui a amené aux Etats-Unis les menus à plus de 300$ !

J'ai moins aimé

  • Un décalage entre le cadre moderne et raffiné et une cuisine qui tend plus vers le bistrot que vers du gastro 
  • Un espace très bruyant

En conclusion, une table intéressante si vous recherchez une bonne cuisine de bistrot à l'américaine. Si vous souhaitez une cuisine plus gastro (et à prix raisonnable) à Las Vegas, je recommanderai plutôt la table de Pierre Gagnaire, Twist (Mandarin Oriental) ou beaucoup plus cher, L'Atelier de Joël Robuchon (MGM Grand).

 

Infos pratiques 

MIX - THEhotel at the Mandalay Bay
3950 Las Vegas Boulevard South - Las Vegas
http://www.mandalaybay.com
Ouvert toute l'année, uniquement pour dîner, de 18h à 23h (réservation fortement conseillée)

Commenter cet article