Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Le Cristal de Sel, bonne pioche dans le XVème !

NEWS : les responsables du Cristal de Sel ont annoncé la fermeture de leur table à partir du 14/12/2014.

 

L'équipe

Damien Crépu (droite) et Karil Lopez (gauche) - photo : maison.com

Rencontrés sur les bancs de l'école hôtelière, Karil Lopez et Damien Crépu se sont retrouvés après quelques années pour ouvrir dans le XVème arrondissement parisien "Le Cristal de Sel", en juin 2007, après avoir fait leurs classes respectives dans les cuisines de Michel Rostang (L'Absinthe) et Eric Fréchon (Le Bristol) pour Karil Lopez, et en salle, chez Ladurée et le Méridien Montparnasse pour Damien Crépu. 

Le Cadre

Installé rue Mademoiselle, derrière la rue du Commerce, dans un ancien resto italien de quartier, "Le Cristal de Sel" s'est offert une cure de jouvence et de modernité bistrotière en réhabillant un cadre suranné autour de notes beiges très claires et d'un gris métallique tout en distillant une lumière légèrement tamisée. La salle est petite avec une trentaine de couverts.

L'accueil & le Service

L'accueil est simple sans faire dans le copinage. Le service est disponible mais un peu désordonné avec quelques longueurs !

La Cuisine

Une cuisine de bistrot moderne, précise et légère qui met le respect des saisons et la qualité et la fraîcheur des produits au coeur de sa philosophie. C'est une cuisine gourmande, simple et authentique qui n'hésite pas à s'ouvrir sur le monde, de l'Italie à l'Asie. 

Au menu

Pour déjeuner, vous avez le choix entre 3 formules : le plat du marché (15€), entrée/plat du marché (18€), plat du marché/dessert (18€). La carte qui évolue 2 à 3 fois par saison propose un choix assez limité avec quelques plats devenus les classiques de la maison comme l'onglet de boeuf Simmental, grenailles confites à la graisse de canard (20€) ou les ravioles de langoustine (24€). Les entrées sont proposées entre 9€ (plateau de charcuterie de nos régions) et 16€ (Poêlée de champignons à la bordelaise, cake tiède échalotes/rillons). Les plats entre 22€ (Saumon d'Ecosse laqué miel/soja, lumache garnies tomates/parmesan/olives) et 24€ (Ravioles de langoustine, embeurrée de choux et beurre de nage) et les desserts à 9€ (Aumonière de crêpe, pommes confites au caramel salé, Poêlée de mirabelles à la verveine, langues de chat et glace vanille...).

Retour sur un dîner en photos...

Croustillants de gambas à la coriandre, sauce aux épices tandoori (14€). La cuisson des crevettes est bien maîtrisée. Elles sont fermes et savoureuses avec leurs parfums d'orient. Très agréable !

Burrata marinée, écrasé de courgette, petits oignons au balsamique et spianata piccante (12€). La burrata est coulante et crémeuse. Elle donne un côté suave qui contre-balance avec l'acidulé des oignons et la puissance des lardons de spianata. Les herbes apportent de la fraîcheur à cette entrée plutôt gourmande.

Ravioles de langoustines, embeurrée de choux et beurre de nage (23€). Un magnifique plat de cuisine bourgeoise tout en délicatesse avec une pâte à raviole fine et ferme. Elle recouvre de savoureux petits morceaux de langoustines. L’embeurrée de choux apporte de la texture et de la douceur avec ses saveurs végétales et légèrement acides. Le beurre de nage apporte de la rondeur avec sa légèreté et son crémeux. Une bien belle réussite qui mérite à elle seule le détour !

Filet mignon de cochon farci au jambon Serrano et au Comté, polenta et petits pois (23€). Le cochon a du goût et un beau moelleux. Le jambon et le fromage assaisonnent ce plat, qui lorgne vers les saltimbocca, et apportent également ses saveurs bien marquées. La polenta est crémeuse sans oublier les petits pois qui donnent une note végétale qui apporte de la fraîcheur et un bel équilibre. Là encore un joli plat ménager !

Nonnette à la framboise, crème tonka et glace à la vanille (9€). Une version revisitée de la nonnette, une spécialité que l'on retrouve de Reims à Lyon en passant par Dijon. Si la version traditionnelle est à base de pain d'épices, de marmelade d'orange et de miel, elle est ici travaillée autour de la framboise. Elle est moelleuse et délivre de jolies notes de pain d'épices. La crème tonka, avec ses notes de caramel, et la glace à la vanille apportent de la douceur et une belle harmonie de saveurs.

Salade de fraises, crème chiboust et biscuit sablé (9€). La tarte aux fraises destructurée avec des morceaux de sablé qui tapissent l'assiette et qui sont recouverts d'une excellente crème chiboust, onctueuse et gourmande, entourée de morceaux de fraises parfumées. Une valeur sûre !

 

J'ai aimé

  • Une cuisine de bistrot moderne et savoureuse à prix très corrects (notamment de supers formules pour déjeuner).
  • Un restaurant humble qui change un peu des tables bistronomiques parisiennes à la mode, et qui constitue l'une des très bonnes pioches du XVème.

J'ai moins aimé

  • Le service est un peu long ! 

 

Infos pratiques

Le Cristal de Sel
13 Rue Mademoiselle - 75015 Paris
Tel : 01 42 50 35 29
http://www.lecristaldesel.fr
Ouvert du mardi au samedi de 12h15 à 13h45 et de 19h30 à 21h45.

Commenter cet article