Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

My Food Montreuil, la cuisine sud-africaine à Paris !

Le Chef

Kobus Botha et son braai itinérant (photo : www.mysouthafrica.fr)

Avec sa barbe, son chapeau et son tablier, on prendrait presque Kobus Botha pour un bûcheron canadien !!! que nenni, c'est plutôt d'Afrique du Sud que vient ce personnage haut en couleur de 51 ans devenu en quelques années l'un des principaux ambassadeurs de la cuisine sud-africaine en France (on lui doit notamment le livre "Barbecue et autres recettes d'Afrique du Sud" aux Editions Mango).

Installé dans la très populaire et bigarrée ville de Montreuil depuis 2012, avec son restaurant My Food Montreuil, celui qui fût dans une autre vie producteur de films et de séries TV (entre 1994 et 2005) s'est découvert un destin de restaurateur après la naissance de son fils et son installation en France. 

Le cadre

My Food Montreuil se déploie dans un cadre simple et coloré de lounge à l'africaine avec une présence importante du bois : un grand bar, un escalier circulaire, des tables et des banquettes rouges. C'est plutôt dépaysant et chaleureux avec des tentures africaines aux murs et des objets décoratifs en forme d'animaux. Egalement un fond de musique africaine pour créer une ambiance authentique et détendue.

L'accueil & le service

L'accueil est souriant et convivial. Côté service, c'est un peu plus compliqué avec des oublis et des lenteurs alors que la salle n'était pas pleine !

La cuisine

Kobus Botha s'est inspiré de ses souvenirs d'enfance et de ses racines afrikaners pour importer le célèbre braai (barbecue sud-africain) tout en préparant une cuisine populaire associant des plats issus de la culture afrikaner à d'autres préparations issues des townships. Sa cuisine généreuse et savoureuse brasse au final de nombreuses influences (hollandaises, allemandes, françaises mais aussi portugaises, anglaises et bien évidemment africaines). C'est une cuisine roborative qui peut se révéler plus subtile qu'on l'imagine avec de l'acidité ou encore du sucré-salé très présent. Chez My Food Montreuil, tout est fait maison à partir de produits frais (souvent bio comme la gambas du Mozambique), du pain (un peu étouffe chrétien) aux superbes boerewors, des saucisses de boeuf et de porc épicées aux clous de girofle et à la coriandre. A noter également que la cuisine de Kobus Botha est aussi itinérante avec le "Barbecue Party Partout" puisqu'il installe très fréquemment ses braai sur des événements comme Paris Plages, la Techno Parade ou sur les toits de la Cité de la Mode et de Design ou au bord du canal de l’Ourcq.

Au menu

Pas de menu chez kobus Botha, mais seulement une carte avec pour les amateurs de l'apéro, un verre de Hanepoot Jerepigo (un vin liquoreux de Rawsonville - 5€), une bière ou un cidre sud-africain ou encore le Bliss, un cocktail à base de Brandy Klipdrift, de champagne et de sucre (5€). Vous accompagnerez cet apéro de Biltong (fines tranches de viande de boeuf marinée et séchée) et de Droewors maison (saucisse sèche de boeuf) proposés à 10€.

En entrée, vous aurez le choix entre une soupe butternut (4€), un mini bobotie (5€) ou encore des gambas Peri-Peri (6€).

Concernant les plats, vous pourrez choisir entre le bobotie (14€), plat national sud-africain composé de boeuf haché épicé cuit au four avec du curcuma et des feuilles de laurier, accompagné de riz jaune aux raisins secs, de banane au citron et à la noix de coco et de légumes frais. C'était le plat favori de Nelson Mandela. Egalement le poulet peri-peri (14€), un plat mozambicain, héritage portugais, composé de poulet grillé à la sauce pimentée servi avec des frites maison et une petite salade. Autre spécialité, les fameuses boerewors (16€), ces saucisses maison typiques des barbecues des fermes sud-africaines qui sont accompagnées ici par d'excellentes frites maison, de salade ou de chakalaka (plat végétarien à base de farine de maïs blanc avec des légumes au curry façon Soweto). Une assiette découverte vous permet si vous avez bon appétit de découvrir ces 3 spécialités (16€ l'assiette). Vous trouverez aussi un burger à la sud-africaine avec un steak de 200g parfumé aux épices (16€) ainsi que le sandwich afrikaner, le Vetkoek (14€), un pain garni d'épaule de porc cuite à la façon du pulled pork, de boeuf haché aux légumes et curry ou de chakalaka (légumes au curry façon Soweto).

Au-delà de ces spécialités, vous pourrez aussi tester le fameux Braai (barbecue sud-africain) en choisissant votre accompagnement (4€) parmi le Pap & chakalaka (bouillie de maïs aux légumes au curry), le Samp & beans (grains de maïs blanc séchés et pilés, cuits avec des haricots rouges et servi avec le chakalaka) ou des frites maison servies là aussi avec le chakalaka. Ensuite vous choisissez votre formule braai avec au choix les formules "mini mix" (poulet + porc + boerewors - 12€), "Mix" (côte d'agneau + entrecôte de boeuf + poulet - 16€) ou "Mix Max" (agneau ou boeuf + poulet + porc + gambas + boerewors - 23€). Egalement au choix un poisson du jour ou une entrecôte de boeuf au braai (15€/250g ou 29€/500g).

Pour les desserts, deux spécialités typiquempent sud-africaines : la Tipsy tart (5,50€), également appelée Brandy Pudding. Cette spécialité du Cap est à base d'épices, d'orange et de brandy. Originaire également du Cap, le malva (4€), un dessert aux influences néerlandaises qui est en fait un pudding aux dattes et au Brandy. Egalement au menu, les très anglo-saxons cheesecake (4€) et carrotcake (5€) sans oublier un café gourmand (9€).

Côté liquide, My Food Montreuil annonce la plus grande sélection de boissons sud-africaines en France (vins, bières, cidres, brandy, liqueurs, sodas...).

Le dimanche et les jours fériés, My Food Montreuil propose également un brunch avec café, jus de fruits bio, scones maison mais aussi coleslaw, boerewors, chakalaka, frites au encore oeuf paché dans un ragout de tomates et oignons.

Retour sur un dîner en photos...

Bliss, un cocktail à base de Brandy sud-africain Klipdrift, de vin pétillant et de sucre (5€). Bien costaud en alcool... Une vraie boisson d'homme !

"Mini Mix" (12€) : un mix poulet/porc/boerewors préparés au braai, accompagné de frites maison et de chakalaka (bouillie de maïs aux légumes au curry). Simple mais très bon avec mention spéciale pour les boerewors qui sont délicieusement parfumées et peu grasses.

Pain maison... compact ! mieux vaut qu'il soit chaud pour éviter l'étouffement !

Bobotie (14€) : le plat national sud-africain qui se compose de viande de boeuf haché épicé cuite au four avec du curcuma et des feuilles de laurier, accompagné de riz jaune aux raisins secs, de banane au citron et à la noix de coco et de carottes et chou. Un plat simple aux saveurs exotiques. Les épices accompagnent le sucré pour un résultat savoureux. 

Tipsy tart (5,50€) ("gâteau ivre"). Ce gâteau d'inspiration néerlandaise est une spécialité du Cap à base d'épices, d'orange et de brandy. Un dessert populaire accompagné de crème pour apporter douceur et moelleux ! Correct mais rien de très folichon !

 

J'ai aimé

  • Une adresse insolite pour découvrir une gastronomie méconnue qui mixe habilement différentes cuisines populaires sud-africaines, aussi bien des townships que de la culture afrikaner.
  • Des tarifs très corrects.
  • Une ambiance conviviale.

 

J'ai moins aimé

  • Un service claudiquant avec une gestion de la salle pas très pro (des oublis, des longueurs...).

 

Infos pratiques

My Food Montreuil
22 Rue Robespierre - 93100 Montreuil
Tel : 01 48 57 99 68
http://www.mysouthafrica.fr 
De midi à 15h (11h à 16h dimanche) et de 19h à 22h30 vendredi et samedi. Fermé lundi.

Cette "saucisse fermière" est l'un des emblèmes de ma cuisine et de l'Afrique du Sud en général. C'est la saucisse qui tient le pays ensemble, qui fait le 
 
lien entre toutes ses cultures et son histoire ! Au restaurant, je la prépare par dizaines de kilos, avec très peu de matières grasses (16 %), un mélange 
 
d'épices typiques, du piment piri piri du Mozambique - et dans de vrais boyaux, pas dans des trucs en plastique comme les saucisses industrielles. Je fais 
 
griller la saucisse au feu. D'ailleurs, nous cuisons tout, ou presque, sur la braise. Cuite à la flamme, puis dans une sauce au vin rouge (du pinotage, bien 
 
sûr, qui est un cépage sud-africain), elle se mange avec du pain et avec les doigts. Le pain est fait maison 
 
boerewors (saucisses de bœuf haché), son chicken peri-peri (poulet grillé à la sauce piquante) et le pap chakalaka (bouillie de maïs aux légumes). Une 
 
cuisine sud-africaine qui s’est imprégnée au fil des ans des apports de toutes les communautés immigrées.
 
bobotie, qu’affectionnait Mandela – viande de bœuf hachée légèrement épicée, mélangée à un délicieux riz safrané aux raisins secs, avec banane au citron et 
 
noix de coco ? Ou d’un pap & chakalaka du feu de dieu, mariant farine de maïs blanc et légumes au curry
 
viande séchée (biltong)
 
fameux boerewors, saucisses de bœuf et de porc épicées aux clous de girofle et à la coriandre, poulet peri-peri grillé à la sauce piquante, hamburger à la 
 
sud-africaine… Rien ne manque à l’appel du bush ! Même pas le malva, étonnant gâteau aromatisé à l’abricot et au vinaigre, qui vous clouera le bec. Dans les 
 
verres : jus de gingembre maison (3 €), cidre Savanna, bière Castle (6,50 €), pinards de là-bas (Kleine Rust de Stellenbosch en rouge et blanc à 4,50 € le 
 
verre) et rhum arrangé vanille-girofle (4 €). Et à l’heure du brunch, formule à 21 € avec scones, pain moelleux cuit au barbecue, grillade du jour et pleins 
 
d’autres choses… Formule 14-16 €, carte 16-33 € ;
 
gambas bio du Mozambique
 
bobotie, fondant et plein de saveurs (viande de bœuf hachée, épicée, cuite au four, parfumée avec du curcuma et des feuilles de laurier, servie avec du riz 
 
aux raisins secs, des bananes au citron et des légumes), les vetkoek (des pains garnis au pulled pork, au bœuf ou aux légumes), 
 
 
 

Commenter cet article

Julied 04/09/2014 15:29

"Bliss, [...] Une vraie boisson d'homme !" -> et de femme (;-)