Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Wild Rocket, la cuisine singapourienne contemporaine par Low Willin

Véritable carrefour d'influences culinaires où l'Asie, dans sa diversité (Chine, Inde, Thaïlande, Malaisie, Indonésie ou Japon), rencontre l'occident (Angleterre et Portugal principalement), la cuisine singapourienne s'est modernisée ces dernières années sous l'influence de jeunes chefs comme Low Willin.

Low Willin (photo : Wild Rocket)

Après une 1ère carrière d'avocat, Low Willin s'est imposé comme l'un des chefs qui comptent à Singapour et en Asie. Wild Rocket a notamment été désigné comme le meilleur restaurant de cuisine singapourienne contemporaine pour le guide culinaire online de référence de la cité-état, HungryGoWhere.com.

C'est dans le quartier de Mount Emily Park, à proximité de Little India, que ce pionnier de la cuisine singapourienne contemporaine a installé sa table "Wild Rocket" au sein du petit hôtel Hangout.

La salle (photo : Wild Rocket)

Le cadre moderne et élégant s'inspire du chashitsu japonais (pièce qui accueille la cérémonie du thé), avec des murs au plafond une structure en bois meranti constituée de plus de 15 000 éléments ! Très attaché à son pays, Low Willin ne s'est appuyé que sur des artisans locaux pour l'ensemble de la déco.

Côté cuisine, il réinterprète les classiques singapouriens avec un twist occidental. Sa cuisine est assez créative et raffinée. Il propose plusieurs menus déjeuner : un menu entrée/plat/dessert à 35$ singapouriens (22€) ainsi qu'un menu entrée/2 plats/dessert à 53$ (33€). Le soir, vous aurez le choix entre le menu en 4 services à 75$ (47€) ou la carte (entre 15$ et 30$/plat). L'ensemble des menus sont retravaillés chaque mois pour suivre notamment les saisons.

Salade de crevettes, pomélo et sorbet coco. Les sens sont en éveil avec cette déclinaison autour du chaud/froid de ce plat typique de la gastronomie thaïlandaise. La coriandre, la menthe et les cacahuètes apportent à l'ensemble une belle fraîcheur, de la texture et de jolis parfums.

Canard adobo, œuf de caille, purée à la truffe et épinards. Les Philippines sont à l'honneur avec l'adobo, une marinade typique à base de vinaigre et d'ail. L'ensemble révèle de belles saveurs.

Ragoût de porc braisé à la sauce soja (Tau yew bah), rigatoni et parmesan. La Chine rencontre l'Italie pour un plat qui sonne juste au niveau de saveurs qui balancent vers le sucré-salé !

Travers de boeuf basse température, lait d'huître fumé et feuille de chou kale frite. Un visuel pas très appétissant ! La viande est fondante à souhait et délivre un fumé bien appuyé qui prend de la rondeur avec le crémeux du lait d'huître. Le kale frit apporte quant à lui du croustillant et ses saveurs herbacées bien marquées !

Vivaneau et tom yum/bouillabaisse. La touche est cette fois française dans ce plat d'inspiration thaï.

Cheesecake à la fraise. Une version destructurée présentée dans une verrine. Sans grand intérêt !

 

Avis : un bon rapport qualité-prix pour découvrir une cuisine fusion originale dans un cadre singulier. 

 

Infos pratiques

Wild Rocket
Hangout Hotel - 10A Upper Wilkie Road
http://www.wildrocket.com.sg
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 15h et de 18h30 à 22h30. Le samedi de 12h à 16h. fermé le dimanche.

Commenter cet article