Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Le Relais de la Poste** (Magescq), apôtre de la haute gastronomie du sud-ouest !

Si le sud-ouest - à travers notamment le Pays Basque, le Béarn et les Landes - est sans conteste l'une des régions les plus gourmandes de notre pays, il le doit autant à ses magnifiques produits du terroir qu'aux grands noms de la cuisine qu'il a enfanté comme Alain Ducasse, Hélène Darroze, Michel Guérard, Alain Dutournier ou Jean Coussau, qui ont tous pour point commun un amour sincère de leur région, de ses produits et des artisans qu'ils s'attachent à valoriser. Si la plupart de ces grands chefs ont quitté leur région natale, certains ont fait le choix de s'y installer comme Michel Guérard (Les Prés d'Eugénie*** à Eugénie-les-Bains dans les Landes) ou Jean Coussau (Le Relais de la Poste** à Magescq, également dans les Landes), chez qui j'ai eu le plaisir de déjeuner au cours de l'été 2016.

Ouvert en 1952 dans la petite ville landaise de Magescq, à une dizaine de km de Dax, le Relais de la Poste - qui a déménagé dans une maison de maître du XIXème siècle au début des années 70 - offre à ses visiteurs un hôtel de luxe ainsi qu'une table doublement étoilée au Guide Michelin depuis 1971 (16/20 au Gault & Millau), véritable institution régionale et l'un des plus grands ambassadeurs de la cuisine de terroir du sud-ouest.

Formé à l’École Hôtelière de Toulouse, dont il a partagé les bancs avec Alain Dutournier (Carré des Feuillants**), Jean Coussau représente la 4ème génération de chef du Relais de la Poste. Aidé par son frère Jacques en salle, il propose une cuisine bourgeoise dans la pure tradition de la grande cuisine française. Véritable apôtre de la cuisine du sud-ouest, il s'appuie sur les magnifiques produits de saison de sa région (asperges de Magescq, saumon sauvage de l’Adour, lamproie, boeuf de Chalosse, foie gras de canard...) pour délivrer une partition toute en générosité - dans l'assiette - et en maîtrise, dans les cuissons, les jeux de textures, les assaisonnements et les mariages de saveurs, qui s'ils ne sont pas hyper originaux n'en demeurent pas moins d'une parfaite justesse.

La salle

A l'image de la cuisine et du service, la salle offre une déco raffinée tendance "old school", dans la lignée des auberges à l'ancienne ou des grandes tables d'antan, à mille lieux de la norme contemporaine et industrielle d'aujourd'hui.

Au menu, une formule landaise à 57€ (4 services - hors WE et fêtes), une autre de saison à 91€ (2 entrées/viande/dessert) ainsi qu'un "grand menu d'été" à 124€ (6 services). Côté carte, une offre assez courte avec 8 entrées (environ 45€ - ex : Foie gras, cerise et truffe d'été; Carpaccio de langoustines et coques...), 4 poissons/crustacés (entre 45€ et 50€ - ex : Civet de homard bleu doré au sautoir; Lamproies de l'Adour aux poireaux...), 5 viandes/abats (entre 45€ et 49€ - ex : Carré d'agneau rôti à l'ail rose; Ballotine de poularde des Landes rôtie aux écrevisses...) et 8 desserts (entre 19€ et 22€ - ex : Soufflé au Grand Marnier dessouflé à l'orange sanguine; Croustade aux pommes et Armagnac...). Vous pourrez également choisir parmi une offre de "classiques" (entre 41€ et 50€ - ex : brouillade aux truffes; foie gras chaud aux raisins, sole aux cèpes...). 

Du côté des breuvages, la carte des vins est à la hauteur du lieu avec de prestigieux flacons à des prix élevés mais plus raisonnables que dans beaucoup de tables de ce niveau. A noter aussi la présence sur les 7 hectares du domaine Coussau d'un vignoble composé de 1 200 pieds de vigne (50% de merlot, 25% de tannat et 25% de cabernet-sauvignon) qui permet de produire "La Petite Lagune", un vin rouge assez puissant aux notes de fruits rouges et noirs.

Retour en photos sur le menu de saison (91€)...

Salade de homard aux pommes chinoises. Un homard généreux et délicat !

Foie gras de canard, cerise et truffe d'été. Le foie gras est décliné en deux façons : poêlé chaud, recouvert de truffe d'été et en terrine à la cerise. Une merveille pour les amateurs avec subtilité et puissance au rendez-vous !

Poitrine de pigeonneau rôtie à l'os, cuisses grillées, champignons et légumes de saison. Une viande tendre et goûtue relevée par un superbe jus et accompagnée par une ribambelle de légumes de saison dont de merveilleux champignons.

Fraises mara des bois et charlottes, chocolat blanc, vanille. Légèreté et fraîcheur autour d'une multitude de textures et de superbes fraises.

 

Mon avis : manger au Relais de la Poste, c'est faire un voyage dans le temps à la découverte (ou redécouverte) de la grande cuisine française de tradition, cette cuisine bourgeoise de terroir qui a fait la renommée de notre gastronomie aux 4 coins du monde et dans laquelle on trouve les bases (et plus encore) qui ont permis aux plus grands chefs français de se construire. Le Relais de la Poste offre un retour aux sources des plus réjouissant, d'autant plus qu'il valorise les traditions et la générosité de la cuisine du sud-ouest, et tout ça à des prix plus que raisonnables avec une offre de menus à partir de 57€. Certains trouveront certainement le lieu un brin surrané et l'assiette d'une créativité (trop) discrète. Pour moi, c'est justement cette simplicité et ce respect de la tradition qui font de cette table une adresse incontournable pour les amateurs de la gastronomie du sud-ouest.

 

Infos pratiques

Relais de la Poste
24 avenue de Maremne - 40140 Magescq
Tel : 05 58 47 70 25
http://www.relaisposte.com
Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 13h30 et de 19h30 à 21h30 (de mi-janvier à début juillet). En juillet/août, le restaurant est fermé le lundi toute la journée, mardi midi et jeudi midi. Egalement fermé de mi-novembre à mi-décembre, le 25 décembre au soir, le 1er janvier et la 1ère quinzaine de janvier.

Commenter cet article