Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Si la France fait sans conteste figure d'inspirateur et de locomotive dans l'univers de la pâtisserie, notamment en terme de créativité, certaines traditions sont déclinées depuis des siècles dans de nombreux pays sous différentes variantes, à l’image du gâteau à la broche. Originaire - comme beaucoup de produits pâtissiers ou boulangers d'antan - de l'ancienne Autriche-Hongrie, le gâteau à la broche s'est installé au fil des ans dans de nombreux pays d'Europe sous différentes appellations : Gâteau à la broche aveyronnais en France (gâteau conique présentant des excroissances ressemblant à des stalactites), "King of cakes" au Royaume-Uni, "Trdelniks" en Slovaquie ou République Tchèque, "Kurtoskalacs"  en Hongrie, "Spettekaka" en Suède, "Sekacz" en Pologne, "Sakotis" en Lituanie… 

Oberweiss bamkuch01

J'ai eu le plaisir de me rendre le week-end dernier à Luxembourg-Ville pour découvrir le pâtissier/boulanger/chocolatier/traiteur Oberweis, fournisseur officiel de la Cour du Grand-Duché (que l'on pourrait comparer à notre Lenôtre national), qui propose la version luxembourgeoise du gâteau à la broche, le "Bamkuch" (se dit "bamkourr"). Pour l'anecdote, ce gâteau est aujourd'hui l'une des pâtisseries les plus populaires au Japon depuis son introduction dans les années 20 par l'allemand Karl Joseph Wilhelm Juchheim.

Importé à la fin du XIXème siècle au Luxembourg par Namur - qui est avec Oberweis le fleuron de la pâtisserie luxembourgeoise - le Bamkuch doit son nom à sa ressemblance à un tronc d’arbre (notamment pour les cernes, cette succession de couches qui permet d'identifier l'âge d'un arbre). En général, Il est préparé pour les grandes occasions comme un mariage ou un baptême.

Oberweiss bamkuch

Sa forme originale résulte de son mode de fabrication, avec une pâte liquide à base d’amandes et de rhum versée sur une broche tournant plus ou moins rapidement à proximité d'une source de chaleur. La pâte se solidifie pour former un anneau. Le processus est alors répété plusieurs fois afin de constituer une succession de couches. Le Bamkuch peut se déguster seul ou accompagné d'un café, de chocolat, de confiture, de miel ou d’une crème glacée. 

Le Bamkuch d’Oberweis, recouvert d’un fin glaçage sucré, est très léger et aérien avec sa vingtaine de couches de biscuit façon génoise. Il est moelleux, fondant et délicatement parfumé au rhum. N’hésitez pas à découvrir cette spécialité emblématique de la gastronomie luxembourgeoise si vous passez par le Grand-Duché. Seul hic ! le prix avec un gâteau qui est tout de même à 13€ !

Oberweis
16 Grand-Rue - Luxembourg
Ouvert du lundi au vendredi (07h30-18h30) et samedi (08h00-18h30)
http://www.oberweis.lu

Commenter cet article

christopheCTL 21/02/2013

Moi qui habite a50 km du Luxembourg j'en ai jamais gouté un comble
a part ça tu adu en profitre pour faire ton plien d'essence pour pas cher vu qu'au luxembourg c'est 15 a20 centime de moins par litre alors tu vois avec la diffrence tu t'es payé le gateau

Sonephet du Pertinent 12/05/2013

Acheté et goûté avant-hier chez Oberweiss. Il se paie au poids et la plus petite part qu'il y avait coûtait 18 € – 5 € de plus que ce que vous avez payé (!). Le gâteau n'est pas mauvais, très léger
et avec un bon goût de rhum, mais bien cher et on ne sent pas forcément l'intérêt des couches...