Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Plus important pays d'Amérique Latine, le Brésil offre une diversité ethnique et culturelle unique dont résulte un patrimoine gastronomique incomparable. Je vous propose aujourd'hui de partir à la découverte du Tacaca, l'un des plats les plus authentiquement brésiliens, si l'on se réfère du moins à la communauté autochtone des indiens d'Amazonie. Avant tout, je souhaiterais remercier mon ami brésilien Enio qui m'a fourni informations et photos sur cette spécialité incontournable de l'Etat du Pará, deuxième plus grand Etat du Brésil situé au nord du pays et qui a pour capitale Belém.

Pour comprendre l'importance de cette soupe très particulière, à la consistance gluante, il suffit de se promener dans les rues de Belém où l'on trouve à chaque coin de rue des "ponto" ou "banca de tacacá" qui proposent ce plat reconnu comme "nourriture typique" participant à la construction de l'identité amazonienne, grâce à sa reconnaissance par l'Institut du Patrimoine Historique et Artistique National (IPHAN). 

bresil_enio_tacaca.jpg

Tacaca (photo Enio Miranda - Digeat.com)

Si elle peut paraître simple au premier abord, la recette du Tacaca exige un véritable savoir-faire que seuls maitrisent les tacacazeiras, lorsqu'il est préparé à partir de produits frais (de nombreux supermarchés et petits commerces en proposent en bouteille). En effet, les principaux ingrédients sont spécifiques à la région et certains d'entre eux peuvent se révéler toxiques, comme le tucupi. Ingrédient principal du Tacaca, le tucupi est produit à partir de la transformation des racines du manioc ("Manihot esculenta") dont on récupère un jus jaunâtre que l'on fait bouillir et auquel on ajoute du piment en petite quantité. Le goût variant selon le type de manioc et les aromates ajoutés. Le second ingrédient essentiel est le jambu (Spilanthes acmella), une plante dont les feuilles sont semblables aux brèdes et qui a comme particularité d'avoir des effets anesthésiant et picotant sur la bouche. Très apprécié, le jambu est souvent utilisé dans la gastronomie régionale avec notamment des plats comme le canard au tucupi

bresil_enio_tacaca2.jpg

Tacaca (photo Enio Miranda - Digeat.com)

A ces ingrédients s'ajoutent du tapioca (ou "goma"), une pâte blanche visqueuse issue du manioc, de l'ail mais aussi des crevettes et des petits piments peu forts mais très parfumés.

Le tout est servi très chaud dans une calebasse, appelée "cuia" ou "cuia pitinga", selon un rituel très précis avec pour commencer un fond de bouillon de tucupi, du sel, une louche de tapioca recouvert à nouveau de tucupi très chaud. On ajoute ensuite les feuilles de jambu, quelques crevettes et une sauce à base de piment.

Si les brésiliens plébiscitent ce plat, les avis sur internet révèlent que nos papilles européennes sont surprises lors de la première dégustation par la consistance gluante et son goût épicé. Mais la majorité s'accorde à dire que plus on en consomme et plus on l'apprécie !

Si vous avez eu l'occasion de goûter, n'hésitez pas à laisser un commentaire pour nous faire partager cette aventure culinaire.

Commenter cet article

Bernie OVS 12/11/2015 23:55

Elle est excellente !
A déguster au restaurent Porta da Selva
4 rue Chaligny 75012 Paris

david gabriel 03/07/2011 22:00


haaaaaaaaaaa la TACACA!!!!!! mon épouse est Belém et elle me l'a fait découvrir.. hé bien c'est tout simplement divin... j'en ai gouté à plusieurs place, mais il faut sortir du centre pour trouver
un tucupi autre que celui destiné aux presssés et aux touristes.. C'est dans le Marco sur l'avenue Duque de Caxias que j'ai pu apprécier la meilleure Tacaca de Belém (chez Tacaca da vileta) et j'en
ai bu des litres... haaaaaaaaa saudade.. qu'est ce que je donnerai pas pour en boire ici en Belgique... plus t'en bois, plus tu t'en fait péter... c'est vraiment trop bon.. ;-)


Cookmyworld 04/07/2011 23:36



Bonjour... autant d'enthousiasme ! vous ne faites qu'accentuer mon envie d'y gouter


Au plaisir



ophelie 22/03/2011 23:27


J'habité la Guyane, ce plat je l'ai goûté à Macapa; je l'apprécie énormément c'est vrai qu'il peut surprendre la premiere fois (goût du manioc et le gluant) mais c'est un régal, il y a aussi le
mannusoba avec des feuilles de Manioc qui cuisent des heures (une nuit) sinon toxique mais également surprenant. Ce serait chouette si les cuisiniers utiliseraient ces produits dans d'autres
recettes le côté anesthésiant de la fleur jaune ferait son effet dans les restos en "vogue"


GlobeCooker 23/03/2011 11:39



Merci pour votre commentaire... ça serait effectivement intéressant que nos cuisiniers utilisent ce genre de produit ! l'effet de surprise serait je pense garanti chez le consommateur