Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Le Café Pouchkine s'est imposé depuis son ouverture en 1999 comme l'une des adresses gourmandes de référence de Moscou. C'est en 2005, avec l'ouverture d'un espace pâtisserie, qu'Andrey Dellos - fondateur de la marque, également propriétaire d'autres restaurants de la capitale russe (Turandot, Chinok, Manon, La Maison Centrale des Ecrivains... sans oublier la chaîne de restauration rapide Mu-Mu Cafés) - a décidé de s'adjoindre les services d'Emmanuel Ryon, champion du monde de pâtisserie en 1999 et Meilleur Ouvrier de France Glacier en 2000. 

Au cours de ces 1ères années moscovites, ce chef pâtissier français s'est imprégné de la culture, de l'art et des produits russes pour revisiter d'anciennes pâtisseries locales avec ses influences et techniques françaises. Ce dialogue permanent entre cultures et goûts lui a permis d'imposer sa patte à travers des interprétations mais aussi de nombreuses créations. Emmanuel Ryon travaille chaque mois sur une douzaine de créations que l'on ne retrouve pas forcément toujours en boutique mais qui lui permettent d'attiser en permanence sa créativité et son travail sur l'association de saveurs originales. 

cafe pouchkine in

Café Pouchkine Haussmann à Paris. 

Après quelques années moscovites, Emmanuel Ryon a repris la route pour la France en 2010 pour prendre en charge l'ouverture du 1er Café Pouchkine parisien, au rez de chaussé du Printemps Haussmann (2 nouveaux Café Pouchkine ont été ouverts en 2012 à New-York). Si l'espace est réduit, il n'en demeure pas moins somptueux avec une vitrine majestueuse qui met superbement en valeur les créations du chef pâtissier autour d'un décor luxueux et raffiné d'inspiration XVIIIème siècle et l'époque des Tsars. 

Le Café Pouchkine propose un vaste choix de produits aux accents slaves avec du salé (avec une belle offre de Pirojkis, ces petits chaussons salés : boeuf, champignons, choux et jambon fumé, aux légumes, au canard et foie gras...) mais aussi des viennoiseries assez originales : Bichon Citron (pâte feuilletée caramélisée, crème à la semoule fine, dés d'oranges et citrons confits), Bichon Tvorog (pâte feuilletée caramélisée, crème au Tvorog parfumé au citron, raisins), Vatrouchka (pâte croissant, crème tvorog - sorte de fromage blanc - et smetana - crème fraîche russe - parfumée au citron), Bostock Myrtille (brioche au lait d'amande, crème d'amande, myrtilles), Roulé Cassis Pavot (pâte croissant roulée avec une garniture d'une crème cassis, amandes et graines de pavot). 

cafe pouchkine divers

de gauche à droite sur la photo : gâteau au marron (7€), gâteau citron meringué (6€), Medovick (7€) : biscuit russe parfumé au miel de sarrasin, crème sgouchonka (confiture de lait russe) et crème smetana. Chloé (6,50€) : biscuit moelleux au chocolat, crème onctueuse caramel café, croustillant noisette et crème légère au café.

Concernant les pâtisseries, on trouve donc des classiques russes revisités comme le Medovick ou le Prague (biscuit au chocolat, mousse légère au chocolat noir, marmelade de pommes vertes, coings et feijoa, également appelé goyavier du Brésil) et des créations comme le Paris-Moscou (un Paris Brest revisité avec un coeur en gelée de Kvas, une boisson russe fermentée à base de pain noir, en plus d'une crème caramel et d'une crème noisette). Vous découvrirez aussi le Baba Stanislas (biscuit baba au miel de sarrasin, punché à la cannelle, crème coco et vanille parfumée au rhum, pâte filo caramélisée), la Charlotka (gâteau aux pommes Anthonovka et coings, entouré d'une pâte sablée noisettes caramelisée) ou le Napoléon (pâte viennoise parfumée à l'orange, crème onctueuse à la vanille, fines feuilles caramelisées). 

cafe pouchkine divers01

Rose du Tsar (7,50€ - à gauche) : biscuit brownie au chocolat, gelée de mûre au thé jasmin, mousse chocolat Or Noir. Roulé pistache griotte (7€) : biscuit moelleux aux épices, crémeux griottes et crème mousseline à la pistache

Vous pourrez également vous laissez tenter par les incontournables de la Maison comme le Baiser de Kiev (crème sgouchonka, biscuit caramel, brisure de nougatine, meringues amandes), le Cheesecake Moscou (cheesecake parfumé au sgouchonka, biscuit noisettes), le Millefeuille Pouchkine (pâte feuilletée caramelisée, crème fondante à la vanille Bourbon), le Pavlova (meringues parfumées à la cerise, crème onctueuse à la vanille de Tahiti, coeur cassis), la Rose Pouchkine (dôme de mousse au tvorog, coeur pistache et amaretto, compotée de fruits de la Datcha, biscuit pistache)...

cafe pouchkine tarte caramel

... ou encore la Tarte caramel Sgouchonka (5,10€) : pâte sablée noisettes, miel de chataignes, caramel, sgouchonka.

La Café Pouchkine propose également des cakes, des pièces montées, des macarons et des chocolats.

Dégustation en photos...

cafe pouchkine eclair tvorog coupe

Eclair Tvorog (5,30€) : la crème de cet éclair est réalisée avec du Tvorog, un fromage blanc très apprécié en Russie. En bouche, elle ressemble à une chantilly assez épaisse qui reste cependant onctueuse et légère. Relevée avec un soupçon de vanille, elle offre une pointe d'acidité caractéristique du fromage blanc. La pâte à chou est parfaite alors que visuellement le côté nacré est plutôt séduisant.

cafe pouchkine feijoa

Feijoa (6,40€) : que cela soit dans son intitulé ou pour les parfums et saveurs qu'elle développe, cette pâtisserie pourrait très bien venir de lointaines contrées exotiques, notamment du Brésil ! Il n'y a rien d'incongru à cela quand on sait que la Feijoa (également appelée goyavier du brésil), bien qu'originaire d'Amérique du Sud, pousse également dans le sud de la Russie ainsi que dans le Caucase ! Cette création est constituée d'un biscuit léger aux amandes, de gelées d'hibiscus et de fraise et d'un coeur fondant de feijoa. Si les saveurs sont fleuries et acidulées, avec de fortes notes de fruits rouges et de goyave, j'ai regretté l'uniformisation des textures avec un tout en gelée ! un dessert frais et fruité qu'on ne s'attend pas à retrouver sous les latitudes slaves.

Mon avis : les amateurs de pâtisseries se régaleront des magnifiques créations d'Emmanuel Ryon. Raffinement, équilibre de saveurs et travail des textures caractérisent le joli travail de cet esthète du goût qui n'hésite pas à casser les codes de la pâtisserie en puisant son inspiration dans un savant mélange de culture et de produits typiquement slaves. Au niveau des prix, on est dans la lignée des plus belles pâtisseries auprès desquelles le Café Pouchkine peut légitimement revendiquer sa place. A tester sans modération !

Café Pouchkine Haussmann
64 Boulevard Haussmann - 75008 Paris
Tel : 01 42 82 43 31
Ouvert du lundi au samedi de 9h35 à 20h, nocturne le jeudi jusqu’à 22h

Commenter cet article

Higgs Boson 23/02/2016 22:15

Ne pas oublier le Kvas (boisson légèrement fermentée issue de pain noir et ici de miel également) exceptionnel. Et un Café Pouchkine au Bd Saint Germain maintenant.

Cookmyworld 24/02/2016 13:31

Bonjour et merci pour ces infos ! Au plaisir

Délices à Paris 01/01/2015 17:54

Je rejoins les amateurs de cette pâtisserie russe sur la capitale.