Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Le fromage et moi ne sommes pas vraiment bons amis. Je sais que pour le gourmet autoproclamé que je suis, cela fait tâche mais c’est ainsi ! A l’image des enfants, il m’est souvent arrivé de faire des comparaisons peu flatteuses sur les fromages et leurs odeurs du type "ça sent les pieds !". Caricatural diront certains ! Et bien figurez-vous que la lecture récente d’un article sur LeMonde.fr a dans un certain sens validé ces dires puérils.

Sissel Tolaas world science festival

Sissel Tolaas, chimiste-artiste lors du World Science Festival

Ce papier est un portrait consacré à Sissel Tolaas, chimiste-artiste norvégienne qui consacre son travail aux odeurs de notre quotidien. Pour cette "missionnaire du nez", comme elle se définit, il n’y a pas de bonnes ou mauvaises odeurs, mais simplement des odeurs du réel. Elle a d'ailleurs entrepris de reproduire chimiquement plus de 6 500 odeurs du quotidien qui lui permettent de retranscrire sous la forme d'effluves des histoires ou des sentiments.

Sissel Tolaas world science festival bacteries humaines

Si le marketing olfactif s'est bien évidemment tourné vers elle pour décliner un certain nombre de concepts, sa volonté d'éveiller les consciences à travers les odeurs l'a conduit à entreprendre une démarche artistique repérée par les plus grands musées d’art moderne à travers le monde ( MoMA à New York, la Fondation Cartier à Paris...). Pour mieux comprendre son travail, il faut savoir qu'elle a conçu à la demande du Musée de l’armée allemande de Dresde l’odeur de la 1ère guerre mondiale... une effluve insoutenable qui mélange des odeurs de charogne, de sang, de poudre à canon ou encore de moisissures ! Elle a également fait des cartes olfactives de grandes villes ou confectionné l’odeur de la peur !

Vous devez vous demander quel est le rapport avec le fromage ? et bien Sissel Tolaas s’est également associée à la Harvard Medical School pour aborder la problématique de la phobie des bacteries en répertoriant celles du corps humain pour les comparer avec celles du fromage ! drôle d’idée qu’elle a poussé encore plus loin ! en effet, trouvant de nombreuses similitudes entre corps humain et fromage, elle s’est décidée à élaborer du fromage à partir de bactéries recueillies sur le corps humain (nez, oreilles et aisselles) et de lait !

Sissel Tolaas world science festival fromages

Fromages conçus à partir de bactéries humaines

Elle a ensuite "convoqué" plusieurs experts fromagers français pour leur faire sentir ces étranges fromages disposés dans de jolies assiettes. Très enthousiastes, ces experts voulaient goûter ces fromages avant qu’elle ne leur révèle le pot aux roses ! On s'aperçoit donc que le contexte est un facteur important pour considérer la nature gourmande ou répugnante d'une odeur !

Sissel Tolaas world science festival bacteries humaines fro

Bactéries issues d'herbes ou d'algues pourries (à gauche) et humaines (à droite)

Intéressés par l’initiative, Adidas a décidé d’exploiter l’idée en confiant à Sissel Tolaas des baskets usagées pour en extraire les bactéries et les transformer en fromage. Le très glamour David Beckham s’est d’ailleurs prêté à l’expérience !

Précision utile : ces fromages ne se mangent évidemment pas !

Découvrez en vidéo l'intervention de Sissel Tolaas lors du World Science Festival (en anglais) :

 

Commenter cet article