Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Au croisement de l'Occident et de l'Orient, Istanbul est une ville magnifique où se mêlent modernité et tradition. Installée sur 7 collines qui surplombent le détroit du Bosphore, qui relie la mer Noire à la mer de Marmara, l'ancienne Constantinople est le centre historique, économique et culturel de la Turquie, en même temps que l'une des plus importantes mégalopoles du monde avec sa quinzaine de millions d'habitants. La nourriture - et plus particulièrement la street food - fait partie intégrante de la ville et de son animation, presque 24h/24, avec un incroyable enchevêtrement de ruelles qui recèlent moult vendeurs de rue, petites échoppes en tous genres sans oublier bien sûr les grandes chaînes de restauration rapide (que je laisserai de côté).

Voici un petit tour d'horizon de la street food à Istanbul...

1/ Kokorec (4 livres/1,70€) : très répandu dans les Balkans et en Anatolie, le Kokorec est un peu l'andouille à la mode turque. C'est sans nul doute l'un des emblèmes de la street food turque qui le propose principalement à Istanbul sous la forme de sandwich. Il s'agit d'intestins d'agneau enroulés sur une broche, grillés, saupoudrés d'herbes et d'épices (cumin, paprika ou origan) et servis dans un pain légèrement grillé (parfois mélangés à d'autres abats). Si les morceaux maigres sont goûtus et franchement très agréables, les parties grasses sont plus difficiles à avaler avec un goût très très fort ! Difficile alors de ne pas croire que les herbes et épices sont là pour couvrir le goût prononcé de ce plat qui est toujours regardé avec recul par les touristes.

istanbul kokorec

Préparation du Kokorec

istanbul kokorec sandwich

Kokorec servi en sandwich

2/ Balik Ekmek (4 livres/1,70€) : ce grand classique de la street food stambouliote est un sandwich au poisson composé la plupart du temps de maquereau grillé (ou frit), accompagné de salade, d'oignon, de tomate et de jus de citron.

istanbul balik ekmek prepa

Cuisson de maquereau pour la préparation du Balik ekmek

istanbul balik ekmek

Vous trouverez le Balik Ekmek sur toutes les rives d'Istabul (préparé ici
sur un bateau sur les quais du quartier d'Eminönü, au pied du pont de Galata).

3/ Midye Tava (7L/3€) : il s'agit de brochettes de beignets de moules. Privilégiez les petites moules. Vous trouverez également des moules farcies (midye dolma) avec du riz aux oignons et des épices ou du calamar.

istanbul Midye Tava-

Midye Tava

4/ Kebap (ou Kebab) : la spécialité turque la plus connue ! Le terme signifie "grillade" ou "viande grillée" et couvre différents plats à base de viande grillée. Si chez nous, il est servi en grande majorité en sandwich (version créée à Berlin dans les années 70 par un immigré turc), le kebab stambouliote est servi soit dans une assiette soit accompagné d'un pide (pain turc qui peut prendre différentes formes). Il est fabriqué à partir de 3 viandes (mouton, poulet et plus rarement boeuf). La viande est grillée sur une broche tournante durant de longues heures pour être proposée sous différentes formes :

- Iskender Kebap : la viande est découpée en grandes feuilles et servie avec yaourt, sauce tomate et souvent du beurre fondant.

- Adana kebap (ou Kıyma kebab) : brochette plate de viande hachée de mouton. Egalement appelé "Urfa kebap" dans sa forme plus pimentée.

- Alanya kebap : morceaux de mouton ou de boeuf, des croûtons de pain, de la tomate et une sauce piquante. Servi dans une assiette, cette version très récente en Turquie aurait été rapportée d'Allemagne.

- Sis kebap : viande de mouton sur une brochette. C'est sous cette forme que le kebab est connu aux États-Unis.

- Dürüm kebap : le pain ou le pide est remplacé par une galette de blé roulée sur elle-même.

istanbul kebab mouton poulet

Gigantesque kebab de mouton (1er plan) et de poulet (arrière plan)
chez Konak Kebab, sur la plus célèbre avenue d'Istanbul, Istiklal Caddesi.

5/ Kumpir (6L/2,55€) : il s'agit d'une grosse pomme de terre cuite au four, coupée dans sa longueur. La chair est mélangée avec du beurre et du fromage de brebis pour faire une sorte de purée. Différents ingrédients sont alors ajoutés : carottes, maïs, olives, petits pois, champignons, cornichons, pâtes, tzatzikis, chou rouge... L'ensemble est recouvert de mayonnaise, ketchup ou d'une sauce au poivre. Un plat qui nourrit son homme et qui offre une multitude de combinaison.

istanbul kumpir

Stand avec les différents ingrédients qui accompagnent la pomme de terre.

istanbul kumpir01

Kumpir commandé sur l'Île aux Princes avec des carottes râpées, de la semoule, des olives, de la saucisse piquante, du concombre, une sauce tomate pimentée...

6/ Pide (6L/2,50€) : ce pain plat typique de la Turquie est très présent. Il accompagne tous types de préparation et on le retrouve souvent dans des fast-food sous une forme ovale façon pizza.

istanbul pide saucisse piquante01

Pide à la saucisse piquante et aux champignons

7/ Lahmacun (4L/1,70€) : petite pizza turque à la viande d'agneau hachée accompagnée de tomates, oignons et poivrons finement hachés. Le plat turc le plus connu à l'international avec le kebab. 

 istanbul_Lahmacun.jpg

Lahmacun

8/ Pogaca (1L/0,85€) : petits pains à l'huile d'olive. Un grand classique du petit déjeuner turc et du quatre heure. Vous le trouverez nature, au fromage, à la viande hachée ou aux pommes de terre.

 istanbul pogaca

Pogaca farci avec de la viande, des épices et des pignons. Celui-ci est particulièrement "chiche" en viande !

9/ Süt Misir (1,50L/0,60€) & Kestane (5L/100g - 2,10€/100g) : de petits stands présents aux quatre coins de la ville proposent le süt misir, un épi de maïs bouilli dans du lait qui est ensuite grillé, et le Kestane qui sont des châtaignes grillées.

istanbul sut misir kestane

Süt Misir (maïs) & Kestane (châtaignes)

10/ Simit & Acma (1L/0,40€) : les produits de boulangerie/viennoiserie sont traditionnellement très présents à Istanbul, pour le petit-déjeuner mais aussi tout au long de la journée. Il faut savoir que pour de nombreux historiens, les cuisines du Palais de Topkapi à Istanbul pourraient être à l'origine de la viennoiserie, avant qu'elle n'apparaisse à Vienne puis à Paris dans la 1ère partie du XIXème siècle. Vous trouverez une multitude de petits pains et brioches et notamment le simit, un pain de forme circulaire aux graines de sésame. Il est généralement proposé nature ou accompagné de confiture, de nutella ou de fromage. Mon produit préféré reste l'Acma, une petite brioche moelleuse et aérienne, parfaite pour débuter la journée.

istanbul simit acma

Simit et Acma dans les rues d'Istanbul

11/ Sade Börek (4L/1,70€) : rapportée d'Asie Centrale, la pâte feuilletée (yufka) constitue la base du baklava et des börek. Elle existe dans une version sans sucre avec le Sade Börek, que l'on vous propose saupoudré de sucre ou d'autres adjuvants comme la confiture ou du chocolat.

istanbul sade borek

Sade Börek

Vous trouverez aussi les börek sous la forme de pâtisseries salées fourrées au fromage (peynirli), à la viande hachée (kiymali), aux pommes de terre (patatesli) ou aux épinards (ispanakli).

12/ Lokma également appelé loukoumades en Grèce, il s'agit de petits beignets gorgés de sirop de sucre blond (chira) qui étaient traditionnellement offerts aux vainqueurs des Jeux Olympiques antiques. En Turquie, les lokma sont aujourd’hui un dessert populaire généralement servi avec le café. Ils sont proposés sous une forme ronde, ou plus grand à la façon des donuts. 

istanbul lokma stand

Stand de lokma sur l'Île aux Princes

istanbul lokma barquette

Quelques lokma pour finir le déjeuner !

13/ Boissons pour accompagner vos diverses dégustations, vous pourrez choisir une bière locale (Efes Pilsen, une bière blonde légèrement amère), le raki (également appelé aslan sütü, il s'agit de l'alcool national à base de raisin) ou un jus de fruit préparé sous vos yeux dans l'une des nombreuses petites échoppes d'Istanbul (orange, ananas, gingembre... sans oublier la grenade).

istanbul jus-

Préparation d'un jus de grenade

Pour terminer ce panorama de la street-food stambouliote, voici les principaux lieux de restauration qui proposent les différentes spécialités de la gastronomie turque :

Meyhane : taverne traditionnelle qui propose des mezes et des plats locaux comme Cacık (yaourt, concombre, ail), Patlıcan salatası (salade d'aubergines), Pilaki (haricots blancs), Feta et des produits de la mer (calamar, crevettes, poisson mariné...). On y trouve aussi de l'alcool (raki, bière, vin).

Lokanta : sorte de cafeteria populaire et bon marché. Vous y trouverez une cuisine populaire, souvent préparée sur place et sous vos yeux. Seuls les "ickili lokanta" servent de l'alcool.

Kebapci : petite boutique spécialisée dans le kebap et les sis (brochettes).

Bufe : kiosque de sandwichs et snacks en tous genres que vous trouvez à presque tous les coins de rue. 

Ocakbasi : petit restaurant spécialisé dans les viandes grillées.

Pideci : boutique spécialisée dans les pide.

Yufkaci : établissement spécialisé dans les börek.

Iskembeci : établissement spécialisé dans les abats et les tripes.

Vous trouverez aussi des food carts orange, qui propose les pogaca, alors que les rouges sont spécialisés dans les simit. 

Commenter cet article

istanbluda 15/05/2013 14:15

Belle synthèse !
Bon je dois avouer que de mon coté quand je pense streetfood a istanbul, je pense également aux vendeurs de moule sur Istiklal. Une petite photo en aurait fait rever plus d'un je pense ;)

Cookmyworld 18/06/2013 17:10



Bonjour et merci pour ton commentaire ! c'est vrai que j'ai zappé en photo les moules farcies ;-) 



Détours du monde - Sabrina 09/05/2013 18:24

Merci pour ce billet très appétissant qui me donne envie de retourner à Istanbul fissa!!!

Cookmyworld 12/05/2013 13:23



Bonjour, C'est un vrai plaisir pour un gourmand de visiter cette belle ville, de trouver à chaque coin de rue de quoi contenter sa gourmandise avec de belles découvertes. Au plaisir