Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Lorsque j'ai su que j'allais passer quelques jours à  Prague, il m'a paru évident d'effectuer quelques recherches sur l'ami Google pour identifier les points d'intérêt culinaires de la capitale tchèque. L'une des adresses qui revenait le plus souvent était la Maison Jan Paukert, véritable institution locale considérée par beaucoup comme la meilleure épicerie fine de Prague. Mais attention, pas d'enthousiasme excessif pour cette adresse, que l'on considererait certainement comme "quelconque" dans notre pays. Il faut dire que les produits français sont très présents et que le "dépaysement" est donc limité !  

paukert out

Fondée en 1916, la maison Jan Paukert a notamment construit sa réputation grâce à l'invention des "Chlebicek", sorte de tartines constituées d'une tranche de pain, garnie de salade et de charcuterie, de viande ou de poisson que l'on retrouve aujourd'hui encore dans bon nombre de bars et restaurants mais aussi lors d'événements comme des mariages.

paukert tartines divers01

Jan Paukert eut l'idée ces tartines alors que le peintre tchèque Jan Skramlík, blessé à une main, lui demanda quelque chose qu'il pourrait manger avec une seule main. Les "Chlebicek" qui ont fait la renommée de la maison sont essentiellement ceux au homard ou au caviar russe !

L'histoire de la Maison Paukert a été assez mouvementée et a suivi les bouleversements géopolitiques de l'Europe de l'Est du XXème siècle. Etablissement fréquenté, pendant l'entre-deux-guerres par la haute-bourgeoisie et fournisseur du Président Masaryk (qui raffolait notamment du rosbif ou de la galantine de canard), l'entreprise a subi de plein fouet les conséquences de la fin de la 2ème guerre mondiale. En 1952, après 36 années de gestion familiale, l'arrivée du communisme a conduit à la nationalisation de l'entreprise. Malgré un changement de nom, les praguois continuaient malgré tout à aller "chez Paukert" alors que Jan Paukert, ruiné, devint agriculteur pendant les 40 années qui suivirent. Il aura fallu attendre la chute du Mur de Berlin, et la Révolution de Velours, pour que l'entreprise soit restituée au fils du fondateur au début des années 90 avant de se retoruver dans le giron de Le Terroir Group, société tchèque spécialisée dans la restauration (traiteur, restaurant...).

Aujourd'hui l'enseigne est plus qu'une épicerie fine, qui propose notamment une sélection de produits français, italiens et espagnols mais aussi des produits locaux comme le jambon de Prague, du vin de Moravie, des fromages tchèques ou des gâteaux de Bohème. 

paukert in

Elle dispose également d'un service traiteur, d'un coin pâtisserie et d'un espace de restauration où vous pourrez déguster les préparations de la maison. Le cadre est assez austère et l'accueil plutôt glacial avec des serveuses qui semblent tout droit sorties d'un hospice soviétique !

Visite en photos...

 

paukert salades

Une offre de salades en tous genres...

paukert tartines divers

Rayon des fameux "Chlebicek" avec une vingtaine de préparations différentes à base de charcuterie, viandes ou produits de la mer. 

paukert tartines01

J'ai testé deux "Chlebicek" avec de la charcuterie (on ne se refait pas !) : l'un au jambon de prague et l'autre au jambon de Prague, salami tchèque et fromage. Des produits frais et un pain convenable ! ça reste un excellent rapport qualité-prix avec des tarifs oscillant autour de 1€/pièce.

paukert tartines

Deux autres "Chlebicek" testé par Nadine, au crabe et aux crevettes. Contrairement aux charcutiers, ces "Chlebicek" sont plus "solides" en raison notamment d'une présence importante d'une mayonnaise maison qui couvre malheureusement trop les saveurs des autres ingrédients qui les composent. Environ 2€/pièce.

paukert gateaux divers01

Le rayon pâtisserie propose une belle variété de tartes aux fruits, gâteaux au chocolat... C'est après avoir fait plusieurs pâtisseries de Prague que l'on se rend compte que ces pâtisseries sont plutôt pas mal ! On y retrouve des influences germaniques mais aussi françaises. Comptez 2€ à 3€/pâtisserie.

paukert maracuja01

Maracuja (2,70€) : génoise au chocolat et une mousse aux fruits de la passion. Assez léger et agréable !

paukert spicka paukert spicka01

Spicka (1€) : étonnante spécialité de la maison avec une forme quelque peu tendancieuse ! la surprise est d'autant plus forte après avoir croqué discrètement dans la coque en chocolat noir. On trouve en effet à l'intérieur une sorte de crème anglaise légèrement alcoolisée. Intéressant !

Vous trouverez également une offre de chocolats à déguster, notamment des truffes et pralinés provenant du confiseur allemand Lauenstein.

Mon avis : la boutique Jan Pukert propose une offre assez large de produits de très bonne qualité. On ressent une volonté des nouveaux propriétaires de capitaliser sur l'histoire des lieux mais malheureusement ils ne semblent pas avoir les moyens de leurs ambitions ! Je précise qu'il s'agit malgré tout d'une bonne adresse pour déjeuner correctement à des prix tout a fait convenables. Les "Chlebicek" sont préparés avec des produits frais, de qualité et finalement n'est-ce pas là l'essentiel ? car pour la créativité et la variété, il faudra repasser ! un peu à l'image d'une gastronomie locale rustre et limitée !  

Partir en week-end à Prague avec Lastminute.com    

Jan Paukert
Národní Trída 17, 110 00 Prague 1

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 20h et le week-end de 10h à 20h (samedi) ou 18h (dimanche)
www.janpaukert.cz

Commenter cet article