Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Situé dans l'artistique et bohème rive gauche, au coeur de Saint-Germain-des-Prés, l'hôtel Lutetia fait partie de ces hôtels chargés d'histoire qui ont axé une partie de leur renommée autour des arts et de la culture, en organisant notamment des expositions, des prix littéraires, des soirées jazz ou musique classique... mais aussi en créant des suites en association avec de célèbres artistes ou designers (Suite Thierry Bisch, Arman ou encore David Lynch). 

Lutetia out bresil

C'est dans cet esprit que le Lutétia s'est mis à l'heure brésilienne au début du mois de septembre avec comme point de départ l'ouverture d'une suite "Fernando & Humberto", entièrement conçue par les frères Campana, célèbres designers brésiliens dont le travail est basé sur le détournement de produits artisanaux et de recyclage pour recréer un univers caractéristique de la culture brésilienne.

Lutetia chambre salon

Le salon de la suite "Fernando & Humberto"

Au-delà cette chambre, c'est toute une partie de la culture brésilienne qui a pris ses quartiers dans le célèbre hôtel avec une exposition photos de Marcos Bonisson et la participation d'un quatuor brésilien mené par Sidney Rodriguez qui a exercé ses talents tous les soirs dans le mythique bar du Lutetia avec sa musique suave et latine. La gastronmie n'était pas en reste puisque les cuisines du palace parisien ont été investies par la chef brésilienne Roberta Sudbrack qui proposait tous les soirs du 10 au 15 septembre un diner aux couleurs du Brésil (menu 3 plats hors boisson à 50€ et menu 3 plats boissons comprises à 80€). 

Lutetia paris cousty sudbrack

Roberta Sudbrack avec à sa droite le Directeur du Lutetia, Jean-Luc Cousty

Elue depuis plusieurs années meilleur(e) Chef du Brésil par différents magazines et guides culinaires (dont le "Guia quatro rodas", équivalent de notre Michelin), Roberta Sudbrack fût le Chef du Palacio Alvorada sous la présidence de Fernando Henrique Cardoso, et plus récemment de la délégation brésilienne lors des JO de Londres 2012. Son restaurant, basé à Sao Paulo, a d'ailleurs fait cette année son entrée en 71ème position dans le Top 100 des meilleurs restaurants du monde (restaurant Magazine). Elle est l'un des fers de lance de la nouvelle gastronomie brésilienne aux côtés d'une nouvelle génération de Chefs comme Alex Atala, Helena Rizzo, Alberto Landgraf, Rodrigo Oliveira, Bel Coelho ou Thomas Troigros (petit-fils du légendaire Chef français Pierre Troigros, dont le père Claude s'est installé au Brésil depuis plusieurs décennies). Leur crédo, mettre en valeur la richesse du patrimoine culinaire brésilien et notamment les produits issus de la région amazonienne.

J'ai eu la chance, la semaine dernière, d'être invité par le Lutetia à partager la table de Roberta Sudbrack en compagnie de bloggeurs et chroniqueurs culinaires (dont Christelle de Cookismo et Anne-Laure de La Soif du Miam). Ce diner, organisé au sein du Restaurant gastronomique Paris (*), nous a permis de découvrir la cuisine de ce Chef d'exception, qui arrivait tout juste du Pérou où elle participait à un événement culinaire.

Retour sur de diner en photos...

Lutetia entree

Tartare de potiron. Croquant, légèrement sucré avec des notes d'agrumes et de gingembre... C'est frais, simple mais excellent !

Lutetia langouste01

Ceviche de langouste rose, caviar de gombo. Une langouste mi-cuite parfaite. Le jus d'écrevisse et le filet d'huile d'olive apportent de belles saveurs alors que les graines de gombo donnent un léger croquant aux notes vertes.

Lutetia sudbrack pintade

Pintade fermière, mitonné de flageolets. Une très belle cuisson de la viande, un jus de caractère et des haricots blancs fermes et fondants pour un plat gouteux mais tout de même très simple. Un plat de bistrot sympa mais on attend tout de même plus d'une cuisine qui se veut exotique et inventive ! La petite déception de la soirée !

Lutetia dessert01

Compote de cerises, peau de lait au rapadura. Le rapadura est la forme la plus pure du sucre de canne obtenue par simple évaporation du jus de la canne à sucre. Un dessert simple, frais et très agréable avec le crémeux de la peau de lait qui s'associe très bien à la compote de cerise légèrement acide.

Nous avons accompagné notre diner de Champagne Taittinger, Lutetia 2006 suivi d'un Chablis Domaine Laroche, Saint Martin 2011, d'un Médoc, La Chapelle de Potensac 2006 et d'un vin plutôt insolite... un Crillon des Vosges, Michel Moine 2006 ! Insolite car il s'agit d'un vin de rhubarbe ou plutôt d'un Blanc moelleux de rhubarbe, moelleux et doux qui accompagne à merveille les desserts.

Mon avis : Roberta Sudbrack propose une cuisine pleine de saveurs mais il faut bien avouer que j'aurai aimé être plus dépaysé par le choix des plats et des produits et surtout mieux ressentir la personnalité culinaire de la Chef brésilienne. J'aurai aimé découvrir des produits comme le tucupi (ingrédient principal du Tacaca, plat emblématique de la cuisine amazonienne), le jambu (une plante dont les feuilles sont semblables aux brèdes et qui a comme particularité d'avoir des effets anesthésiant et picotant en bouche) ou déguster par exemple du Pirarucu (également appellé Arapaima), plus grand poisson d’eau douce à la chair blanche peu calorique et légèrement sucrée. Ce moment n'en demeure pas moins une expérience inoubliable qui m'a réellement donné envie de découvrir de manière plus pointue cette nouvelle cuisine d'Amérique du Sud qui devrait faire parler d'elle dans les années à venir, au même titre que la cuisine péruvienne.

Hôtel Lutetia
45, boulevard Raspail - 75006 Paris
Tel : 01 49 54 46 46

Commenter cet article