Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Chaque année une ou plusieurs tables animent la rentrée gastronomique parisienne avec un plébiscite des critiques/chroniqueurs/bloggeurs et un important bouche à oreille. Si l'inconvénient de ce succès est de subir des délais de réservation qui s'allongent - phénomène accentué par la taille souvent modeste de ces restaurants (entre 20 et 40 couverts) - il faut bien avouer que ces adresses sont l'assurance de belles expériences culinaires à prix raisonnables pour le client, sans oublier une reconnaissance médiatique et professionnelle pour les chefs. En témoigne les Septime, Saturne, Frenchie, Chatomat, Abri, Encore, Vivant, Bones, Chateaubriand ou encore Le Pantruche que j'ai eu le plaisir de découvrir plus de 3 ans après son ouverture (c'est tout de suite plus simple pour réserver !).

le pantruche out

Ouvert en 2010 à l'initiative de 3 amis qui se sont connus à l'école hôtelière, Le Pantruche (Paris en argot) propose dans un cadre de bistrot parisien des années 50 - avec tables et chaises en bois, grand comptoir, banquettes et miroirs - une cuisine de produit gourmande, aux associations de saveurs simples et originales, mais sans chichis ! Alors qu'Edouard Bobin gère la salle et ses 34 couverts, c'est le jeune chef Franck Baranger que l'on retrouve derrière les fourneaux, après des expériences auprès de grands chefs comme Jacques Sénéchal (Hôtel Nikko), Christian Constant (Violon d'Ingres et Les cocottes) ou Eric Fréchon (Bristol). Distingué par le Guide fooding comme le meilleur bistrot 2012, Le Pantruche est une adresse réellement réjouissante avec son ambiance conviviale (même s'il faut bien avouer que c'est très bruyant!) et sa cuisine précise et savoureuse. La carte, présentée à l'ardoise, évolue au gré des saisons et des désirs du chef. Vous pourrez choisir parmi le menu déjeuner à 18€ (entrée/plat du jour ou plat du jour/dessert), un menu à la carte à 34€ avec entrée/plat/dessert à choisir parmi 5 entrées, 5 plats et 5 desserts (attention certaines propositions sont sujettes à suppléments) ou bien à la carte : entrées à 11€ (exemples : oeuf de poule, mousseline de topinambour, noisette - velouté de topinambour, chantilly anguille fumée...), des plats à 21€ (merlan de ligne, chou fleur safrané - St Jacques d'Erqy, mousseline de persil, bouillon citron - épaule d'agneau de 7h snackée, racine de persil et pistou d'hiver - poitrine de cochon confite aux herbes, oignons, chips de rattes, sauce diable...) et des desserts à 9€ (assiette de fromages de Pascal Beillevaire - soufflé au Grand Marnier, caramel au beurre salé - coing rôti, brioche, sorbet poire et chataignes grillées...).

Retour sur un déjeuner en photos...

le pantruche maigre fume

Maigre fumé, radis noir et crème combava. Une entrée légère, fraîche et pétillante avec un beau jeu de saveurs. 

le pantruche ravioles boeuf

Ravioles de boeuf, céleri rave, parmesan. Magnifique entrée, goûteuse avec une belle harmonie de saveurs ! 

le pantruche pintade

Pintade rôtie et betterave. Justesse de la cuisson, de l'assaisonnement et un bel équilibre des saveurs. 

le pantruche agneau

Epaule d'agneau de 7h snackée, racine de persil et pistou d'hiver. Un agneau fondant et goûtu qui fonctionne à merveille avec son jus corsé et son accompagnement.

le pantruche gateau choco amandes

Petit gâteau chocolat amandes, crème café et glace vanille. Sympa mais rien de sensationnel pour ce dessert assez classique. 

Mon avis : une adresse à ne pas manquer pour déguster une cuisine de bistrot gourmande, précise et savoureuse pour un excellent rapport qualité-prix. L'accueil et le service sont souriants et attentifs. La réservation reste fortement conseillée. Pour info : la même équipe a ouvert il y a quelques mois Caillebotte (8, rue Hippolyte-Lebas), un bistrot à la déco plus froide qui propose une carte similaire à celle de son grand frère.

Le Pantruche
3 Rue Victor Massé - 75009 Paris
Tel : 01 48 78 55 60
Ouvert du lundi au vendredi de 12h30 à 14h30 et de 19h30 à 22h30. fermé le samedi et le dimanche
http://lepantruche.com

Commenter cet article