Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Lors de mes périples culinaires, j'essaie toujours de tester les pâtisseries locales. Il faut être clair, dès que l'on sort de nos frontières, il est extrêmement difficile de trouver des pâtisseries de qualité qui pourraient rivaliser avec les créations de nos excellents pâtissiers ! Lors de mon voyage à New York, j'ai sélectionné 3 adresses encensées par le public ou les médias américains : Bouchon Bakery (la pâtisserie du plus grand chef américain du moment Thomas Keller, avec le français Sébastien Rouxel aux manettes), Veniero's Pasticceria (qui comme son nom l'indique propose des pâtisseries italiennes, depuis plus de 115 ans) et la pâtisserie qui sera l'objet de mon billet du jour : Dominique Ansel Bakery.

dominique ansel out

Ouvert en novembre 2011 à Manhattan par le jeune Chef pâtissier français Dominique Ansel (originaire de Beauvais), dans le quartier branché de Soho, Dominique Ansel Bakery s'est très rapidement imposée comme l'une des meilleures pâtisseries des Etats-Unis. Seulement quelques mois après son ouverture, elle était d'ailleurs consacrée "meilleure pâtisserie de New York 2012" par Time Out New York et Metromix New York.

Après un apprentissage dans sa région d'origine, Dominique Ansel fait ses gammes à Paris, notamment chez Fauchon pendant 7 ans, avant de s'envoler en 2006 pour New York où il rejoint le plus américain des chefs français, Daniel Boulud, pour prendre en charge la pâtisserie de son restaurant triplement étoilé, le Daniel. Il reçoit 1 an plus tard le prix du meilleur dessert des États-Unis, décerné par le site Pastryscoop.com, avant d'intégrer en 2009 le très select Top 10 des meilleurs pâtissiers des Etats-Unis du magazine Dessert.

La suite logique était l'ouverture de sa propre pâtisserie, qui interviendra finalement fin 2011 avec Dominique Ansel Bakery, qui revendique un positionnement de pâtisserie de luxe. L'objectif étant de proposer des pâtisseries d'inspiration française aux accents américains. Afin de maîtriser la qualité de ses produits, il se fournit en grande partie en France (purées de fruit, chocolat...) et n'hésite pas à développer son propre levain pour proposer des viennoiseries moins sèches que celles que l'on trouve en général à New York.

dominique ansel viennoiseries

Viennoiseries : croissants, madeleines, brioche au nutella,
cannelés et au 1er plan le DKA.

Classée en 2013 meilleure pâtisserie de New York par Zagat (27/30), Dominique Ansel Bakery doit sa réussite éclair à deux de ses créations : le DKA (5,25$/4€), version très personnelle du Kouign Amann qu'il n'a pas hésité à adapter au goût local en l'allégeant en beurre et en sucre pour en faire une sorte de croissant caramélisé. Suite à une rencontre avec le chef du restaurant italien Osteria Morini, il en a également fait une version sandwich qui cartonne avec la glace de son partenaire (vanille, café ou citron basilic).

dominique ansel paris ny macarons

Son autre pâtisserie signature est le Paris-New York, que l'on voit ici en grand format. Il s'agit d'une déclinaison là encore toute personnelle de notre bon vieux Paris-Brest autour du chocolat, du caramel et de la noisette. On connaissait déjà plusieurs adaptations de cette pâtisserie lancée en 1910 pour célébrer la course cycliste Paris-Best-Paris : le Paris-Metz du lorrain Franck Fresson, le Paris-Kyoto du génialissime Philippe Conticini et bien sûr le Paris-New York de chez Angelina (pâte à chou aux amandes, praliné croustillant amandes et noix de pécan avec une crème légère au praliné de noix de pécan).

dominique ansel divers

De gauche à droite : Hazelnut Krispy Krunch Cake (gâteau à la noisette qui rappelle les rochers Ferrero - 5,75$/4,50€), Mini-Me Cake (gâteau au chocolat avec des mini-meringues - 5,75$/4,50€), Paris-New York (adaptation du Paris-Brest à base de noisette, caramel et chocolat - 6$/4,60€) et Cotton-Soft Cheesecake (5,50$/4,30€).

dominique ansel divers02

De gauche à droite : éclair caramel au beurre salé (5,50$/4,30€), Green Grape Sauternes Tart (tarte au raisin et au Sauternes - 5,75$/4,50€), Bunny Religieuse (religieuse au chocolat et nougat façon oeuf Cadbury - 6,50$/5€) et Pavlova mûre et myrtille (meringue, mûres fraiche, compote de myrtille et crème au citron - 6$/4,60€).

Dominique Ansel Bakery propose d'autres produits typiquement de chez nous comme le cannelé, qu'il élabore avec du Rhum antillais et de la vanille de Tahiti, mais aussi des éclairs, des religieuses, des tartes en tous genres, des confiseries sans oublier bien sûr des pâtisseries et biscuits plus américains comme les cookies. Une offre salée est aussi disponible avec des sandwiches, des soupes et des salades autour de produits de saison dénichés chez des producteurs locaux.

Dégustation en photos...

dominique ansel tarte raisin

Tarte raisin et Sauternes (5,75$/4,50€) avec sur un fond de pâte sucrée une crème pâtissière au Sauternes surmontée d'une gelée de raisin blanc et des fines tranches de raisin blanc. Si l'association de saveurs est originale, je reste dubitatif sur la crème au Sauternes qui laisse un arrière goût de "vinasse" malgré une belle fraîcheur de l'ensemble !

dominique ansel paris ny

Paris-New York (6$/4,60€) : couronne de pâte à chou agrémentée d'une crème au beurre de cacahuètes, au caramel et au chocolat avec un glaçage caramel recouvert de cacahuètes. La pâte à chou est un peu épaisse à mon goût mais l'association de saveurs typiquement américaines est intéressante avec ce goût qui rappelle le snickers !  

dominique ansel mini me cake

Mini Me Cake (5,75$/4,50€) : ce gâteau, qui a fait la couverture du magazine "Pastry & Baking", propose un joli jeu de textures avec une génoise, une ganache crémeuse, une mousse légère et de petites meringues qui habillent élégamment l'ensemble. Une très belle réalisation 100% chocolat.

dominique ansel nutella milk bread

Brioche au lait au Nutella et aux noisettes (3,50$/2,70€) : on sent peu le nutella mais l'ensemble est plutôt agréable avec une texture fondante de la brioche et les petits morceaux de noisette qui donnent du goût.

Mon avis : une excellente adresse new yorkaise pour découvrir une pâtisserie française qui intègre de manière assez fine des influences américaines sans jamais se dénaturer. Dominique Ansel travaille certaines de ses créations en s'inspirant de saveurs connues du grand public (Snickers, Rocher Ferrero, oeuf Cadbury...). Il propose une belle variété de pâtisseries et de viennoiseries à des prix qui très corrects (comptez entre 5$/3,90€ et 6$/4,60€ la pâtisserie). Quant à la comparaison avec les pâtisseries bien de chez nous... on pourrait rapidement dire "un niveau en dessous des meilleurs" ! mais cela ne serait pas vraiment pertinent tant les pâtisseries de Dominique Ansel sont faites pour un public bien différent et il faut avouer que dans son style (et après avoir testé plusieurs pâtisseries réputées de NY), c'est assez raffiné et gourmand avec une belle audace. Mise à jour 2013 : Dominique Ansel a fait le buzz de l'année avec son cronut (fusion d'un donut et d'un croissant).

Dominique Ansel Bakery
189 Spring Street, New York, NY 10012

http://www.dominiqueansel.com

Commenter cet article