Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Depuis quelques années, Canal+ a fait le choix de suivre les pas de chaînes comme HBO ou la BBC en produisant de superbes séries aussi originales que décalées qui effacent de nos esprits les pitoyables séries produites par les chaînes généralistes jusque là (Joséphine, Ange Gardien, Julie Lescaut, Camping Paradis...). La dernière en date : Kaboul Kitchen, une comédie au vitriol avec les excellents Gilbert Melki et Simon Abkarian (hilarant en Général narco-trafiquant).

KK serie01

L'histoire... Jackie (Gilbert Melki), un ancien journaliste, s'est installé dans la capitale afghane pour ouvrir un restaurant - le Kaboul Kitchen - et profiter ainsi de la présence de nombreux expatriés pour faire son beurre ! Mais sa vie sera bouleversée par l'arrivée inattendue de sa fille (la charmante Stéphanie Pasterkamp), qu'il n'a pas vue depuis 20 ans, et qui travaille pour une organisation humanitaire.

KK bar

Les expatriés aiment faire la fête au Kaboul Kitchen (photo Canal+)

Sur fond de religion, d'argent, de politique, de corruption et d'amitiés, cette série (dont j'adore la musique) tournée à Casablanca (Maroc) dépoussière les codes de nos séries TV... pour le meilleur et pour le rire !

Mais ce qui est surprenant, c'est que cet OVNI télévisuel est en fait inspiré d'une histoire vraie et que le véritable "Jacky" (Marc Victor) a participé à la production de cette série - récompensée par le FIPA d'or et le prix du meilleur scénario au dernier Festival international des programmes audiovisuels de Biarritz (FIPA) - en qualité de co-auteur. Dans la "vraie" vie, le Kaboul Kitchen s'appelle l'Atmosphère. L'objectif était de créer un lieu de rassemblement pour la communauté des expatriés, qu'ils soient militaires, humanitaires, diplomates ou mercenaires, avec une piscine, un bar et un restaurant. L'aventure de Marc Robert a duré 4 années mais le retour d'attentats dans Kaboul l'a finalement poussé à vendre son affaire en 2006.

Les clients de l'Atmosphère pouvaient y déguster une cuisine de bistrot avec des plats comme du magret aux pêches et frites. Les problèmes d'approvisionnement étaient bien sûr très importants mais la débrouille et les connaissances étaient mises à contribution. Marc Robert se faisait envoyer notamment du foie gras par sa famille, les fromages ou l'alcool arrivaient par l'intermédiaire des services diplomatiques ou consulaires. Comme dans la série, il lui était évidemment interdit de servir de l'alcool aux afghans.

Après plusieurs mois de fermeture, l'Atmosphère a finalement rouvert en mars 2008 avec de nouveaux propriétaires. Voici un exemple de menu que vous auriez pu déguster en 2009 pour 60$ par personne :

- Carpaccio de Coquilles Saint Jacques OU Ravioles de Foie Gras, et son Consommé de Boeuf Epicé OU Crème de Petits Pois à l’Huile de Truffe

- Saint Jacques en Crème d’ail doux OU Gambas en Millefeuille de Pommes, et sa Julienne d’Herbes OU Filet de Poisson, Crème de Crustacés, Pesto frais

- Noisette d’Agneau Pané aux Herbes et sa Purée Parfumée à l’Huile de Truffe OU Filet de Boeuf lardé, Beurre de Carottes OU Aiguillette de Canard en Sauce Bigarade 

- Poire Rôtie à la Nougatine OU Granité de Melon, son Coulis et son Biscuit OU Millefeuille de Fruits de Saison au Caramel

Découvrez la bande-annonce de Kaboul Kitchen

Petite vidéo tournée en décembre 2006 à l'Atmosphère de Kaboul

 

Commenter cet article