Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Je vous propose une nouvelle série d'articles consacrés à des produits d'exception, qu'ils se mangent ou se boivent. Je ne parlerai pas ici d'exception gustative mais de prix et donc essentiellement de rareté ! Si on se damnerait volontiers pour avoir seulement la chance de goûter certains de ces produits, d'autres que je qualifierais de "bling bling" doivent leurs tarifs prohibitifs à des additifs qui n'ont pas forcément de sens (paillettes d'or par exemple), à la qualité des contenants plus que des contenus ou encore à des procédés de fabrication complexes. Sans oublier les produits, pas forcément haut de gamme, dont les tarifs peuvent atteindre des sommets lors d'enchères caritatives. 

Pour commencer cette série, je vais vous présenter les boissons non alcoolisées les plus chères du monde, à commencer par l'eau.

Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, c'est au fond de l'Océan Pacifique que l'on trouve l'eau la plus chère. Vous vous dites sans doute "de l'eau de mer ?!?". Et bien oui ! et c'est au large d'Hawaii qu'une société a décidé d'extraire à plus de 600m de profondeur une eau salée qui subit un long procédé de traitement et de désalinisation pour obtenir un concentré d'eau commercialisé sous la marque "Kona Nigari" au prix de 33,5$ (25€) la fiole de 6cl soit plus de 500$/litre. Pour la consommer vous devrez mélanger ce concentré à de l'eau "classique"". ça sent quand même l'arnaque et bien figurez vous qu'il existe un vrai marché puisque la quasi totalité de la production (environ 80 000 bouteilles) est exportée vers l'Asie où ses "pseudos" vertus pour la santé semblent convertir pas mal de gens.

Il existe une autre eau plus facilement accessible, si l'on peut dire... la Bling H2O (vous la trouverez notamment à la Grande Epicerie de Paris). Popularisée par les stars d'Hollywood, cette eau - qui est avant tout un bon coup marketing - provient d'une source située aux Etats-Unis, à Dandridge (Tennessee). Elle subit de nombreuses étapes de purification et est commercialisée entre 15 et 35€. Pourquoi un tel écart ? simplement en raison de la bouteille qui peut être en plastique dans sa forme la plus "sobre", ou en verre parée de cristaux de Swarovski dans sa version bling bling. On peut dire qu'elle porte bien son nom celle là !

bling

Les autres articles Top$ :

Top$ : le thé le plus cher...

Top$ : le café le plus cher...

Top$ : le rhum le plus cher...

Commenter cet article