Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Très régulièrement on entend parler ici ou là d'une nouvelle table qui éveille l'intérêt des gourmets et recueille une quasi-unanimité. C'est le cas de L'Abri, un petit restaurant ouvert en septembre dernier dans le Xème arrondissement parisien.

labri out

La 1ère surprise est dans le lieu ! Tout commence par une façade plus que défraîchie, sans aucune mention du lieu, qui donnera à certains esthètes une 1ère impression peu flatteuse (personnellement je ne m'attache pas à ce genre de détail). Mais n'ayez crainte, L'Abri ne fait pas le moine !

labri cuisine

Passé la porte vitrée, on découvre une petite salle d'une vingtaine de couverts, dont le coeur est la cuisine entièrement ouverte dans laquelle évoluent le chef japonais Katsuaki Okiyama et sa seconde Haruka Casters (toute l'équipe est japonaise).

labri salle

Le décor est plutôt sommaire avec des murs de briques, de petites tables en bois,des chaises d'écoliers et une présence massive de l'inox avec la cuisine. 

Passé par d'illustres maisons comme Robuchon, Taillevent et dernièrement l'Agapé Bistrot, Okiyama distille sa partition en deux temps avec du mardi au vendredi une superbe cantine aux menus dégustations uniques (à midi : 2 entrées + 1 plat + 1 dessert pour 22€/personne et le soir : 3 entrées + 1 poisson + 1 viande + 1 dessert pour 38,50€/personne) et les lundis et samedis (de 12h30 à 14h30), une sandwicherie qui propose pour 13€ une formule avec une boisson bio et un sandwich imposant, qui commence à se faire un nom, constitué de pain grillé, porc pané croustillant (tonkatsu), compotée de chou, omelette aux légumes, fromage fondant accompagné d'une sauce maison. 

J'ai eu le plaisir de découvrir cette table à l'occasion d'un déjeuner. Les menus de la Maison sont préparés au jour le jour selon les produits de saison. Vous indiquerez simplement à la commande vos éventuelles allergies ou intolérances et vous laisserez guider par l'inspiration du chef. 

Dégustation en photos

labri entree bonite

Bonite marinée, avocat, framboise et sa vinaigrette citronnée. Une entrée fleurie et colorée superbe avec une bonite - cousin du thon très présent dans la cuisine japonaise - fondante et une association de saveurs magnifique avec un poisson goutu, les notes vertes de l'avocat et la touche acidulée de la framboise sans oublier les quelques amandes qui apportent un léger croquant. Une très belle réussite ! 

labri entree encornet

Encornets grillés et risotto d'épeautre. La cuisson des encornets est parfaite et le risotto est une merveille grâce à une crème sublime. Ce plat me réconcilie avec l'encornet !

 

labri vin

Pour accompagner ce déjeuner, j'ai pris un verre de Pouilly fumé Spring 2011 du Domaine Alexandre Bain (6€/verre). Comptez entre 3,50€ et 6€ le vin au verre avec un choix de 3 rouges, 3 blancs, 1 rosé et 1 champagne.

labri poulet fermier

Poulet fermier, jus de viande, pomme grenaille et chou cabus rouge... cuit en crapaudine et grillé, le poulet offre une peau croustillante et une viande moelleuse. Le jus corsé apporte du caractère. Une belle version d'un plat simple et populaire.

labri tarte chocolat

Tarte au chocolat, caramel, sorbet thé vert avec des noisettes torréfiées qui apportent des notes grillées. La tarte est peu sucrée avec une légère amertume qui s'adoucit pleinement avec le caramel et le sorbet (là aussi je me réconcilie avec les douceurs au thé vert). Un très joli dessert.

Mon avis : cette adresse est pour moi à classer dans les grands "petits restaurants". Il s'agit à coup sûr de l'un des meilleurs rapports qualité-prix du moment, preuve s'il en fallait qu'il est possible de concocter une cuisine inventive et gouteuse à petits prix. Prenez d'ailleurs votre mal en patience pour avoir votre table. L'excellent bouche à oreille vous obligera en effet à réserver environ 10 à 15 jours à l'avance pour le déjeuner et plus de 3 semaines si vous souhaitez diner. Discret et prévenant, le service est à l'image des chefs qui évoluent en cuisine avec calme dans un tempo apaisant qui rejaillit dans votre assiette et qui vous accompagnera durant tout votre repas. Okiyama propose une cuisine créative et voluptueuse, résolument française mais bien évidemment aux influences nippones assez marquées. Les plats sont graphiques et élégants, les jeux de saveurs superbes, les cuissons précises et les assaisonnements sont parfaitement maîtrisés (il est rare pour moi de terminer un repas en me rendant compte que je n'ai ajouté ni sel ni poivre). Une table à découvrir de toute urgence !

Restaurant Abri
92, rue du Faubourg-Poissonnière - 75010 Paris 
Tel : 01 83 97 00 00 
Ouvert du mardi au vendredi de 12h30 à 14h et de 19h30 à 22h. Les lundis et samedis de 12h30 à 14h30

Commenter cet article