Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Publié par Cookmyworld

Je vous propose aujourd'hui de découvrir le mangoustan, un fruit exotique tout aussi méconnu dans nos contrées qu'il est recherché et apprécié dans ses régions d'origine, l'Asie mais aussi l'Amérique du Sud et Madagascar, où on l'appelle le "fruit des dieux" ou "reine des fruits". Il est d'ailleurs intéressant de noter que le mangoustan est l'un des rares fruits qui ne nécessite aucun pesticide pour le protéger des insectes.

mangoustan

Mangoustan frais originaire de Madagascar, acheté à la Grande Epicerie de Paris (19,95€/kg)

A l'heure où les valeurs saines et nutritives constituent des arguments marketing incontestables pour le consommateur occidental, il est assez surprenant que le mangoustan soit encore confidentiel, à l'exception peut-être du jus que vous pourrez trouvez dans certaines épiceries ou distributeurs spécialisés (le 1er jus fût lancé en 2002 aux Etats-Unis). Il faut dire que le fruit frais est très fragile et ne se conserverait que quelques jours après sa cueillette, ce qui peut expliquer son prix qui en fait l'un des fruits les plus chers du monde.

De la taille d'une grosse prune, le mangoustan est une baie de la famille des guttifères ou clusiacées (dont le seul représentant en France est le millepertuis, utilisé en huile pour ses vertus apaisantes et cicatrisantes contre les brûlures), de couleur vert pâle à jaune avant maturité, puis rose, rouge et enfin violacé à pleine maturité. 

Si vous le recherchez pour ses vertus médicinales (notamment antioxydantes et antidiarrhéiques), privilégiez le jus élaboré à partir de l'écorce et de la pulpe car c'est dans sa peau épaisse et très amère que se trouveraient la plus grande quantité d'éléments nutritifs importants et notamment les xanthones, des phytonutriments possédants plusieurs fonctions bénéfiques pour le corps (neutralisation des radicaux libres, réduction des inflammations, renforcement du système immunitaire).

mangoustan coupe01

Une fois l'écorce enlevée, la chaire blanche se divise entre 6 à 8 quartiers - Sa chaire douce et blanche ainsi que sa texture font penser au litchi.

Outre ses caractéristiques thérapeutiques (controversées car il n'existe aucune étude scientifique spécifique), le mangoustan est aussi très apprécié pour ses vertus gustatives. Il peut se consommer en jus mais aussi frais, comme une orange, en sorbet, en confiture ou en salade de fruits. Il se conserve dans un endroit sec et frais. 

Mon avis : Avec ma fille Ambre, nous avons goûté et apprécié ce fruit délicat avec sa pulpe juteuse, sucrée et légèrement acidulée. Quand on sait que l'écorce représente jusqu'au 2/3 du fruit, il faudra 2 à 3 mangoustans par personne pour réellement l'apprécier, soit environ 300g. Je serai vraiment curieux de voir comment ce fruit pourrait être travaillé en pâtisserie ou même pour élaborer des sauces aigre-douces pour accompagner viandes ou crevettes !

Commenter cet article